Le PsyTC recherche un doctorant !

recrutement

Le Centre de recherche de travail et de consommation Psychologie (Faculté des sciences et de l’éducation psychologique, Université libre de Bruxelles, ULB) ainsi que le Centre Perelman de Philosophie du Droit (Université libre de Bruxelles, ULB) sont à la recherche de candidats pour un doctorat (bourse de 4 ans, débutant le 1er octobre 2015).

 

Titre du projet : « Attitudes et Comportements discriminatoires à l’égard des personnes transgenres dans le monde du travail. Quand les croyances, valeurs et normes juridiques servent le modèle binaire des genres. ». Ce projet interdisciplinaire (psychologie et droit) vise à comprendre et à analyser les mécanismes et comportements discriminatoires des personnes cisgenres à l’égard des personnes transgenres dans le monde du travail. Dans la majorité des études, les questions de l’orientation sexuelle et de l’identité de genre sont amalgamées. L’acronyme LGBT (voire LGBTQI), a pour effet de masquer les spécificités de chacune des populations (Worthen, 2013). On observe que ce sont les populations homosexuelles qui font majoritairement l’objet des analyses, l’expression de genre restant finalement très peu explorée (Brewster, Velez, DeBlaere, & Moradi, 2012). Les études envisagées dans le cadre de ce projet poursuivent la volonté de particulariser les questions du genre et de l’expression de genre. Le projet propose d’étudier la dynamique des croyances, des valeurs et des normes juridiques dans la construction d’attitudes négatives et de comportements discriminants.
Domaines de recherche

Sciences psychologiques
Profil de recherche

Chercheur débutant
Avantages
Le-la candidat.e retenu.e sera basé.e au Centre de Recherche en Psychologie du travail et de la consommation (Faculté des sciences et de l’éducation psychologique, Université libre de Bruxelles – ULB, Campus du Solbosch), et sera supervisé(e) par Caroline Closon et Isabelle Rorive. Il / elle sera intégré(e) dans un centre de recherche francophone, jeune, dynamique et convivial. Le projet de thèse, à la frontière de trois disciplines (psychologie du travail, psychologie sociale et sciences juridiques), porte sur une problématique théoriquement très fructueuse et concerne par ailleurs un enjeu sociétal majeur.

Profil recherché :

– Un diplôme de maîtrise (master) en psychologie, dans le champ de la psychologie du travail et/ou de la psychologie sociale

– Intérêt et compétences dans la recherche universitaire

– Très bonnes compétences linguistiques en français et en anglais (écrit et oral);

– Excellente connaissance des statistiques (SPSS);