Qu’est-ce que la psychologie économique

La psychologie économique est définie comme l’étude scientifique des choix humains lorsque ceux-ci entraînent des conséquences économiques. C’est le sociologue Gabriel Tarde qui réunit pour la première fois, en 1881, l’économie et la psychologie dans un ouvrage intitulé « la psychologie économique ». Ensuite d’autres auteurs tels qu’Aftalion (1927) et Simiand (1934) prendront en compte le rôle que jouent certains facteurs psychologiques dans l’économie (diversité des préférences individuelles, confiance,…). Nous sommes alors déjà bien loin de l’homo oeconomicus, l’homme prétendu rationnel. Le monde devient peu à peu réaliste et admet que l’individu agit parfois en fonction de ses pulsions, que ses préférences peuvent ne pas être stables et qu’il n’a pas toujours envie de faire des calculs sophistiqués. Depuis, la psychologie économique s’est considérablement développée et a ouvert de nombreux champs de recherche afin de comprendre pourquoi l’individu n’agit pas de manière aussi rationnelle que le suppose le modèle de l’homo oeconomicus.

La psychologie économique analyse donc les comportements et les raisonnements économiques, individuels et collectifs, dans leur dimension psychologique. Concrètement, les recherches dans le domaine portent sur l’étude de la perception des notions et concepts économiques, des comportements de consommation et de financement, de la fraude fiscale mais également des causes et des conséquences psychologiques du chômage ou de l’endettement.

La psychologie économique recouvre un grand nombre de thèmes qui, eux-mêmes, regorgent de sous-domaines dont l’étude n’en est parfois qu’à ses prémisses. Ainsi, la psychologie du consommateur, née au début des années 60 dans une société où l’offre (biens et services) est en forte augmentation et ne cesse de se développer, porte sur l’étude du comportement du consommateur, sur ses motivations, les processus de prise de décisions et de choix, ses préférences, ses perceptions, ses attitudes, ses croyances,… Récemment, le marketing sensoriel a fait son apparition impliquant des études sur l’influence des 5 sens sur le comportement d’achat du consommateur et preuve d’une discipline en constante évolution.

 Pour en savoir plus :

  • Ladwein, R. (1999). Le comportement du consommateur et de l’acheteur. Paris, Economica.
  • Roland-Lévy, C. & Adair, P. (1998). Psychologie Economique : Théories et Applications. Paris, Economica.